Bandeau Espace Pro
 
accueil
agenda
evenements
Les RDV Techniloire
Euroviti
La recherche vous parle
Les autres évènements
breves
outils techniques
Previmat
e-terroir
Fiches techniques
Fiches levures IFV
Météo
Observatoire maladies du bois
Modélisation
Contrôle Maturité
Observatoire de la qualité
Suivi Aval de la qualité
Veilles concurrentielles
reglementation
Liens Utiles

Réglementation

Technique

Santé et sécurité au travail

Organismes syndicaux

Divers
VinOpole
votre avis nous interesse
votre avis nous interesse
votre avis nous interesse
votre avis nous interesse
interloire

contact mentions legales

Rouges de Loire : un guide de vinification 2008 est à votre disposition

10/09/2008

L’action Rouges de Loire menée par InterLoire avec la participation de Sam Harrop dans le but d’adapter nos rouges de Loire à l’export se poursuit. Ce projet concerne les vins des appellations suivantes avec un minimum de 85% de cabernet franc dans l’assemblage : AOC Anjou, Anjou Villages Brissac, Saumur, Saumur Champigny, Bourgueil, Saint Nicolas de Bourgueil, Chinon et Touraine. A la veille des vendanges, nous mettons à votre disposition le Guide conseil de vinification pour le millésime 2008. Vous trouverez dans ce guide des idées vous permettant d’adapter votre itinéraire de vinification pour vinifier des vins répondant aux attentes du marché britannique. Nonobstant le fait que la communication sur le marché britannique portera uniquement sur les vins de cabernet franc (voir ci-dessus), en accord avec le syndicat AOC Touraine, le guide a cette année été décliné selon deux cépages, cabernet franc et côt. Télécharger la brève complète et le guide conseil 2008.


Des mesures et des relevés floristiques sur le bassin de l'Hyrome

08/09/2008

Les étudiants ingénieurs agronomes et master des spécialisations en environnement d'AGROCAMPUS-OUEST, centre de Rennes (ex Ecole nationale supérieure agronomique de Rennes) vont effectuer leur stage de terrain sur le bassin versant de l’Hyrôme et notamment sur les communes de Saint-Lambert-du-Lattay, Chanzeaux, Saint-Lezin, Chemillé, Valanjou, Melay, Cosse d'Anjou et Saint-Georges-des-Gardes du 15 au 19 septembre 2008. Ce stage terrain a pour objectif d'étudier la question de conciliation des stratégies de qualité dans la région du Layon en termes de production viticole, ressources naturelles et paysages. Dans ce cadre, les étudiants seront amenés à travailler sur le terrain, dans les parcelles, pour faire des mesures, effectuer des relevés floristiques, des prélèvements de sol dans les champs et d'eau. Certains d’entre eux rencontreront les acteurs locaux (agriculteurs, élus,...). Pour plus d'informations : 02.23.48.51.77 ou Christine.Heuze@agrocampus-ouest.fr


Guide de vinification Sauvignon

04/08/2008

Dans le cadre du Projet Sauvignon de Loire (cf brève du 11 juin 2008), deux grands types de vins ont été identifiés par le consultant Sam Harrop comme « objectifs produits » pour les Sauvignon de Loire sur le marché britannique. Le premier, « frais, acidulé, végétal », est plutôt marqué par des notes de feuilles de tomates, de citron. Ces vins se différencient des vins de la catégorie « non adaptés au marché britannique /herbacé » par l’intensité du caractère herbacé. Le second correspond à des vins avec des notes de fruits plus mûrs correspondant certainement à des raisins ayant atteint une maturité plus avancée. Pour apporter aux opérateurs des éléments de réflexion dans le choix des itinéraires techniques permettant d’atteindre ces "objectifs produits", le groupe de travail Sauvignon a rédigé un guide conseil de vinification 2008. Télécharger le guide.


La macération préfermentaire à chaud et le gamay

09/09/2008

A l’occasion du colloque viticole et oenologique régional organisé par la chambre d’agriculture du Loir et Cher, Valérie Lempereur de l’IFV a présenté la synthèse de dix années d’expérimentation sur la macération préfermentaire à chaud (MPC) sur gamay. Associée au pressurage direct, cette technique limite l’extraction du défaut moisi terreux dû à la géosmine.La macération préfermentaire à chaud se fait généralement sur vendange entière car le moût est alors plus facile à pomper. La vendange est chauffée à 55°C voire 65 °C en circuit fermé. La macération à chaud se fait pendant 8 à 16 heures puis le moût est refroidi à 20-25°C par circulation dans une tour d’évaporation à pression atmosphérique. Télécharger la brève complète.


Nouvelles pratiques oenologiques adoptées par l'OIV

21/08/2008

Parmi les décisions adoptées par la 6e Assemblée Générale tenue à Vérone en juin dernier, certaines résolutions concernent de nouvelles pratiques oenologiques. Il s’agit en particulier :

  • Du traitement par le citrate de cuivre dans les vins. Cette pratique a pour objectif d’enlever le mauvais goût et l’odeur dus à l’hydrogène sulfuré et éventuellement à ses dérivés. La dose de citrate de cuivre hydraté nécessaire pour répondre à l’objectif visé ne doit pas dépasser 1 g/hl. Après tous les traitements, la teneur en cuivre du vin doit être contrôlée et ramenée, par un traitement approprié, à une teneur égale ou inférieure à la limite résiduelle dans les vins fixé par l’OIV (Résolution Oeno 1/2008).
  • Du traitement par les gommes de cellulose ou carboxymethylcellulose, dans les vins blancs ou mousseux. L’objectif de cette pratique est de contribuer à la stabilisation tartrique. La dose de gomme de cellulose utilisée doit être inférieure à 100 mg/L (Résolution Oeno 2/2008).
  • Du traitement par l’acide D,L-tartrique dans les moûts (Résolution Oeno 3/2008) et dans les vins (Résolution Oeno 4/2008). L’objectif de ces traitements est de réduire le niveau de calcium excessif.
Pour plus de précisions consulter le site de l'OV : www.oiv.int/fr/accueil/index.php rubrique résolutions


La filière viticole s’associe à la recherche pour en connaître plus sur les gènes de la vigne.

04/08/2008

Les interprofessions viticoles se sont associées à la recherche afin de valoriser le génome de la vigne. Plusieurs réunions ont eu lieu en 2007 et 2008 entre les équipes de recherche de l’INRA et les interprofessions afin d’identifier les sujets sur lesquels la filière souhaite que la recherche avance prioritairement.Elles soutiendront financièrement avec l'ANR (Agence Nationale pour la Recherche) trois projets.Télécharger la brève.


Page 77/82